Bonjour tout le monde!

Comment allez-vous depuis que l’été est officiellement arrivé? J’ai quelque peu déserté le blog ces derniers temps, mais j’ai été assez occupée, j’ai continué mes vadrouilles à travers la France et ce n’est pas terminé, mais je compte bien me rattraper dès à présent ici, car j’ai beaucoup de choses à partager avec vous!

Je reviens donc enfin aujourd’hui vous parler de ma récente escapade en Bourgogne, où j’ai été conviée il y a quelques jours à un voyage de presse consacré à la découverte des crémant de la région. Après une première approche surprenante à Colmar en décembre dernier, j’ai été ravie de pouvoir en apprendre davantage sur les crémant mais aussi de découvrir de nouveaux cépages. L’AOC Crémant de Bourgogne est l’une des rares appellations en France à avoir un cahier des charges très exigeant (vendanges manuelles obligatoires, presses successives pour garantir différentes qualités de jus, dégustations obligatoire après l’élaboration du vin de base et une autre après 12 mois d’élevage) qui lui a permit de développer, grâce à son terroir et son climat bourguignon ainsi que ses cépages propres faisant partie intégrante de son histoire, des vins tranquilles et pétillants de grande qualité et ainsi de créer une segmentation nommée “Éminent / Grand Éminent” dont l’objectif est de proposer des vins haut de gamme pour tous les moments de dégustation, j’avais donc hâte de découvrir tout ça.

Étendue sur 250 km, l’air géographique des Crémant de Bourgogne se calque sur celle de l’appellation Bourgogne et concerne plus de 300 communes. La tradition effervescente née dans les années 1820 s’est installée petit à petit de l’Auxerrois au Mâconnais jusqu’au Beaujolais. C’est donc riche de deux siècles d’histoire et d’un savoir-faire vigneron bourguignon unique que l’AOC Crémant de Bourgogne s’impose comme une référence. Je vous emmène avec moi, c’est parti! Et j’en profite pour remercier à nouveau Rouge Granit pour ce beau séjour et toute l’équipe qui nous a accueilli si chaleureusement!

Pour démarrer ce séjour comme il se doit, nous avons débuté par une petite visite (et dégustation) de la Cave de Lugny afin de découvrir son Crémant de Bourgogne, Sainchargny, dont lhistoire lie intimement celles de trois coopératives qui lui ont d’ailleurs donné son nom: Saint-Gengoux-de-Scissé, Chardonnay et Lugny. Forte de cette alliance et de son terroir historique renommé, Sainchargny propose de grandes cuvées réalisées à partir de cépages nobles : le Pinot Noir et le Chardonnay.

Pour ma part, j’ai eu deux beaux coups de coeur : le N° Cinquante-Six, un brut Blanc de Blancs 100% Chardonnay à déguster avec une tourte aux cèpes, de beaux fromages à pâtes dures ou un croustillant à la châtaigne par exemple, ainsi que le Immémorial, un brut Grand Éminent également 100% Chardonnay dont les notes florales se marient à merveille avec un risotto à la truffe. Si vous passez par là, n’hésitez pas à vous arrêter, ne serait-ce que pour découvrir la toute nouvelle boutique de la cave qui donne directement sur les vignes!

Cave de Lugny – 995 rue des Charmes – 71260 Lugny

Direction ensuite le restaurant La Brasserie Le Rempart à Tournus pour un déjeuner en compagnie de l’équipe de Sainchargny. Nous avons déjeuné dans la cour intérieur du restaurant, un vrai bonheur! La cuisine est excellente, savoureuse à souhait, l’accueil irréprochable et le cadre charmant, c’est un sans faute!

Le Rempart – Hôtel et Restaurant – 2/4 cours Gambetta – 71700 Tournus

Direction ensuite Savigny-lès-Beaune pour visiter les caves du domaine familial Parigot & Richard, l’un des rares à toujours pratiquer à la fois l’élevage sur latte et le remuage sur pupitre manuel. Là encore, nous avons eu la chance de pouvoir déguster quelques bouteilles de cuvées diverses qui m’ont toutes autant séduite! Visite sur réservation!

Parigot & Richard – 9, rue du Jarron – 21420 Savigny-lès-Beaune

Après un rapide tour dans les vignes de Louis Bouillot, j’ai pris un peu de temps pour aller découvrir Dijon, où nous logions et que je ne connaissais pas du tout. Je n’ai eu l’occasion de me promener que rapidement et uniquement dans le centre historique mais j’ai trouvé la ville charmante et j’aurais bien eu envie d’en voir davantage, je n’aurais honnêtement jamais pensé que le coeur de Dijon serait aussi attrayant, en particulier l’église Notre Dame absolument somptueuse! Et vous, vous connaissez Dijon?

Petit arrêt rapide à l’hôtel avant de repartir diner. Nous étions logés à l’Hostellerie du Chapeau Rouge, un charmant boutique hôtel situé au coeur de la ville et décoré avec soin, j’ai eu un véritable coup de coeur! A noter, l’hôtel est doté d’un spa mais aussi d’un restaurant auréolé de deux étoiles au Guide Michelin 2019, William Frachot. Voilà une belle adresse où loger à seulement 15 minutes de la célèbre Route des Grands Crus.

Hostellerie du Chapeau Rouge – 5, Rue Michelet – 21024 Dijon 

Pour le diner, nous avions rendez-vous à la Dame d’Aquitaine, juste à côté de l’hôtel. Le cadre atypique et cosy est particulièrement agréable, nous avons passé un excellent moment et nous nous sommes régalés! Les plats étaient savoureux à souhait et j’ai beaucoup apprécié le mélange des textures sur chacun des plats! L’occasion de déguster de nouvelles cuvées et cette fois-ci, mon coup de coeur revient au crémant de Domaine Verret, Métisse, un parfait mélange de Chardonnay et de Pinot Noir (50%/50%), un véritable délice!

La Dame d’Aquitaine – 23 place Bossuet – 21024 Dijon

Après un petit déjeuner aussi copieux que gourmand à l’hôtel, nous avions rendez-vous à l’AgroSup Dijon pour une présentation du Mastère spécialisé CCIV (Connaissance et Commerce International des Vins) avant d’aller visiter les vignes de la Maison Picamelot à Talant, où nous avions ensuite un pique-nique champêtre qui nous attendait. L’occasion de déguster, pour la dernière fois, quelques crémant de Bourgogne. Cette fois-ci, ce sont les crémant AOC de Bailly Lapierre qui ont su me séduire et tout particulièrement, le Pinot Noir brut.

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It