Bonjour bonjour!

Alors que novembre touche déjà presque à sa fin et que le christmas mood commence à s’emparer de mon esprit petit à petit, je crois qu’il est grand temps de partager avec vous le bilan de mes lectures du Pumpkin Autumn Challenge! Tout comme l’année passée, j’ai de nouveau participé à ce formidable challenge littéraire absolument parfait pour les amoureux de l’automne proposé par Guimause!

J’ai commencé à constituer ma PAL dès cet été et j’avais particulièrement hâte de la débuter, je réfléchissais aux titres que je souhaitais lire depuis un moment et j’ai adoré chercher de nouvelles pépites chez Gibert Jeune, mon passe temps favoris de cet été! Pour les novices, le challenge est très simple, il est composé de quatre menus proposant à chaque fois trois catégories, le but étant de lire pour chaque menu, deux livres, tout est expliqué en détails juste en dessous.

Et maintenant, voilà ma PAL à moi. Cette année, j’ai essayé de coller un peu plus aux différents menus que l’année passée et surtout, d’ouvrir ma curiosité et dans l’ensemble, je suis assez satisfaite. J’espère qu’elle vous inspira et vous donnera quelques idées pour l’année prochaine ou même pour cette fin d’année, si vous ne lisez pas par saison. Et maintenant que le Pumpkin Autumn Challenge est terminé, il est temps de démarrer le Cold Winter Challenge, mon chalenge favoris de tous, j’ai si hâte de me plonger dans de nouvelles romances de Noël! 

1) Serment d’automne – Françoise Bourdin – Pocket

Rien de mieux pour trouver de nouvelles idées de lectures que de faire un tour sur Livraddict! C’est là que je suis tombée sur ce roman qui me faisait bien envie, c’est d’ailleurs avec celui-ci que j’ai démarré le challenge et j’ai passé un très bon moment. L’histoire est assez classique mais très agréable à lire, on rentre dedans facilement, les personnages sont attachants et l’univers parfait pour la saison et pour s’imprégner de l’atmosphère du challenge. Et puis cette couverture, que dire, elle est parfaite pour le PAC! C’est donc une belle découverte pour moi et je serais ravie de me laisser tenter à nouveau par la plume de Françoise Bourdin. 

Résumé: “Guillaume, brillant architecte, met momentanément de côté sa carrière pour se rendre au chevet de son jumeau, Robin, gravement malade. Ce qui devait n’être qu’un court séjour s’éternise au fur et à mesure que les problèmes s’accumulent : le paysan chargé des vignes familiales menace de partir et la femme de Robin, enceinte, ne s’en sort plus. L’arrivée de Ralph, le fils rebelle de Guillaume, qui vient de lui voler sa fiancée, ne va pas arranger les choses…”

2) Au fond de l’eau – Paula Hawkins – Pocket

Après avoir adoré le premier roman de Paul Hawkins, La fille du train, j’avais hâte de lire celui-ci et je n’ai pas été déçue. Je l’ai dévoré de bout en bout et je me suis laissée surprendre jusqu’à la fin. L’intrigue est très prenante et vraiment captivante, le style est toujours aussi agréable à lire et le suspens est bien maintenu, c’est assurément un très bon thriller!

Résumé: “La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Léna, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.”

3) La petite herboristerie de Montmartre – Donatella Rizzati – Pocket

J’avais repéré celui-ci depuis un moment et je tenais à le lire pour le challenge, il me semblait totalement approprié et j’avais raison! C’est tout à fait le genre d’histoire que j’aime lire à cette période! L’intrigue est assez originale et j’ai eu la sensation de voir le film de l’histoire se dérouler dans mes pensées en le lisant, c’était extrêmement agréable. Voilà le genre d’histoire idéale pour une adaptation avec la dose parfaite de personnages attachants, de rebondissements, de décors à tomber, dont le so romantic Montmartre. Le cadre de l’herboristerie m’a séduite tout de suite et tellement, que j’ai eu du mal à en sortir tant j’ai aimé son atmosphère et les personnages. C’est tendre, surprenant, touchant, doux, un vrai roman réconfortant à souhait parfait pour la saison! C’est un vrai coup de coeur pour moi, je valide donc la dernière phrase du résumé: “Une histoire revigorante comme une tasse de thé, enivrante comme un parfum et chaleureuse comme un air de jazz !”. 

Résumé: “Viola fait le choix d’étudier la médecine alternative quand elle découvre à Montmartre une herboristerie. Ce lieu hors du temps est un véritable coup de cœur. Son diplôme en poche, elle retourne à Rome et rencontre l’amour en la personne de Michel. S’ensuivent six ans de bonheur, qui volent en éclat quand Michel décède brutalement. Anéantie, Viola a une idée : et si elle retournait à Paris, là où tout a commencé ? Une histoire revigorante comme une tasse de thé, enivrante comme un parfum et chaleureuse comme un air de jazz !”

4) Le portefeuille rouge – Anne Delaflotte Mehdevi – Babel

Voilà une autre trouvaille dû à Livraddict. Je l’avoue, c’est sa couverture qui m’a intriguée en premier lieu mais le synopsis m’a rapidement confirmé que ce roman avait bien sa place dans ma PAL pour le challenge. Je l’ai lu assez rapidement et c’est plutôt une bonne surprise. L’univers est intéressant et colle bien à l’atmosphère de la saison là encore mais j’ai trouvé que certains passages ou histoires dans l’histoire auraient mérités d’être davantage développés. L’ensemble manque un peu de consistance à mon goût et l’on ne s’attache pas tellement aux personnages, c’est un peu dommage. C’est une découverte sympathique faite grâce au challenge mais je ne suis pas certaine de me laisser tenter par un autre roman de ces romans. 

Résumé: “Un exemplaire du premier folio de Shakespeare a été découvert. Voilà un travail de restauration inédit pour Mathilde. D’autant qu’un trésor peut en cacher un autre, si l’on prend la peine de déchiffrer les traits de plume. Un duel tragique entre deux femmes aux mains d’or découvrant une face cachée de la vie de Shakespeare.”

5) Miss Peregrine et les enfants particuliers T.3 – Ramson Riggs – Le Livre de Poche Jeunesse

Cette nouvelle édition du challenge a été l’occasion de terminer la trilogie Miss Peregrine, que j’ai démarré il y a deux ans et dont j’ai dévoré un nouveau tome à chaque automne. Celui-ci était donc le dernier, bien que Ramson Riggs ait publié un autre roman issu du même univers que je devrais d’ailleurs certainement lire à l’automne prochain. Cette fois-ci, j’ai eu un peu plus de mal à rentrer dedans et ce n’est qu’à la moitié où j’ai retrouvé l’engouement des deux premiers tomes. Malgré tout, j’ai passé un très bon moment de lecture avec cette saga originale dont les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres et dont l’univers lui est bien propre. Sans conteste une excellente trilogie jeunesse à lire à tout âge!

Résumé: “Dans le Londres d’aujourd’hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres. Ils retrouvent leur trace grâce au flair aiguisé d’Addison, l’illustre chien particulier doué de parole. Ils rejoignent ainsi l’Arpent du Diable, une boucle temporelle à la réputation effroyable où séjournent les particuliers les moins recommandables…”

6) Le livre perdu des sortilèges T.3 – Le Noeud de la sorcière – Deborah Harkness – Le Livre de Poche 

Décidément, voilà encore une nouvelle trilogie de terminée cet automne et également démarrée il y a deux ans. Après avoir dévoré le premier tome en quelques jours, j’avais eu plus de peine avec le second et je craignais donc un peu celui-ci, mais il était impossible de ne pas avoir le fin mot de l’histoire! Je me suis donc lancée en ayant un peu de peine à me souvenir de tout, les tomes étants chacun assez denses, et je pense d’ailleurs avoir perdu quelques détails en cours de route, mais je dois avouer que ce dernier tome est bien plus intéressant que le second, les évènements s’enchainent davantage, même si le tout m’a semblé parfois aller un peu trop vite. Le premier tome de la saga restera celui qui m’aura le plus captivée et j’ai d’ailleurs hâte de le retrouver à l’écran puisqu’il a été adapté en format série cet automne! Le casting me plait beaucoup et le cadre de la série, Oxford, a tout pour me plaire! D’ailleurs, j’ai pu reconnaitre certains lieux visités il y a deux ans, autant vous dire que cela me donne encore plus envie!

Résumé: “Après un séjour en 1590, Diana Bishop et Matthew Clairmont reviennent dans le présent pour affronter de nouveaux dangers. Une terrible menace pèse sur leur avenir, et elle ne se dissipera que s’ils parviennent à récupérer les pages manquantes de l’Ashmole 782. Or le temps presse, car la grossesse de Diana arrive à son terme et Matthew a de son côté décidé de défier la Congrégation qui régit la vie de toutes les créatures surnaturelles. De vieux châteaux en laboratoires universitaires, depuis les collines de l’Auvergne jusqu’aux palais vénitiens, Diana et Matthew, décidés à protéger leur amour défendu, finiront par découvrir l’encens et terrible secret tant convoité.”

7) Frankenstein ou la Promethée moderne – Mary Shelley – Pocket

Quand je vous parlais d’ouvrir ma curiosité à de nouveaux genres, je pensais notamment à celui-ci! Je dois avouer qu’il y a pas mal de grands classiques que je n’ai pas encore lu dont Frankenstein faisait parti. Je pense que si j’avais manqué le film consacré à Mary Shelley sorti cet été en salle, je n’aurais probablement pas lu son chef d’oeuvre avant un bon moment encore et cela aurait été  vraiment dommage! Le film a été un vrai coup coeur, j’ai adoré l’atmosphère qui s’en dégageait et j’ai été bluffée par cette femme absolument incroyable dont le parcours m’a autant intriguée qu’impressionnée. A la sortie du film, j’ai foncé me procurer le roman pour l’ajouter à ma PAL et je dois dire que j’ai à nouveau été très surprise! La plume de Mary Shelley est extrêmement fluide et agréable et son style très novateur pour l’époque, ce qui a rendu la lecture beaucoup plus rapide que ce à quoi je m’attendais. Je suis ravie d’avoir enfin lu ce classique et de connaitre la véritable histoire du monstre de Frankenstein et la triste vie de son créateur et je vous la recommande chaudement.  

Résumé: “16 juin 1816. L’orage gronde. Dans une ville cachée au milieu des arbres, sur les bords riants du lac de Genève, une petite société s’ennuie. Il y a deux poètes, Byron et Shelley, leurs compagnes, Claire et Mary, un médecin, Polidori. On se raconte d’horribles histoires, selon la mode du temps. On décide même d’en écrire. Dans la nuit, la jeune Mary – elle n’a pas encore 19 ans – ne peut dormir : elle rêve d’un hideux fantasme d’homme. Quelques jours plus tard naissent Victor Frankenstein et sa créature. Récit d’une inquiétante nouveauté, vite porté à la scène, très souvent ensuite à l’écran. Devenu si mythique que, dans l’esprit du public qui a oublié Mary Shelley, le créateur et sa créature se sont confondus.”

8) C’est toi que j’attendais – Kristan Higgins – J’ai Lu Pour Elle / Promesses

Voilà une romance dont la couverture a su me séduire et m’intriguer lorsque je suis tombée dessus dans le rayon romance de Gibert Jeune et que j’ai donc ajouté à ma PAL sans trop d’attente. Comme prévu, je l’ai lu très rapidement, je n’ai pas été particulièrement séduite mais j’ai tout de même passé un bon moment. Il s’agit d’une lecture légère parfaite entre deux romans un peu plus dense et complexe, de quoi se changer les idées.

Résumé: “Poppy a bien un boy-friend, mais chut, c’est le propriétaire du resto italien qui concurrence la brasserie de ses parents… Un amoureux pas très empressé, il faut l’avouer. Mais elle aurait grand tort de se plaindre : elle dirige sa propre entreprise de récupération de matériaux, vit entourée d’une famille décalée mais aimante, ainsi que d’une smala d’amis farfelus et de petits protégés qui remplissent son quotidien de rires et de tendresse. Elle a même le projet d’acquérir les Prés Fleuris, la sublime demeure victorienne de Vivian, espiègle vieille dame avec qui elle s’est liée d’amitié. Que demander de plus ? Un jour, resurgit Liam, le bad boy du lycée qui lui a brisé le coeur quinze ans auparavant. Toujours aussi craquant. Voilà qui risque de bouleverser cette joyeuse harmonie… Pas question ! Poppy s’est juré que jamais plus elle ne se laisserait prendre au charme de Liam. Pourtant, n’est-il pas celui qu’elle attendait ?”

9) Le Club de la petite Librairie – Deborah  Meyler – City Poche

Encore une découverte de dernière minute qui avait tout pour me plaire. Le titre, la couverture, le synopsis, tout. Tout était réuni pour me faire passer un bon moment et globalement, cela a été le cas. Une petite lecture rapide et efficace parfaite pour la saison mais qui a toutefois manqué d’un petit quelque chose. Je m’attendais à un coup de coeur, mais il a manqué cette petite étincelle qui fait la différence. C’est un peu dommage mais malgré tout, l’univers collait tout à fait à ce que j’aime et je suis contente d’être tombée dessus! une lecture pas inoubliable donc, mais fort sympathique!

Résumé: “Esme obtient une bourse pour l’université de Columbia, à New York. Là-bas, elle tombe amoureuse de Mitchell. Leur bonheur est idyllique jusqu’à ce qu’elle découvre qu’elle est enceinte et qu’il la quitte. Elle trouve du travail dans une librairie tenue par George, un excentrique, et Luke, un rêveur taciturne. Un jour, Mitchell revient.”

10) Qui veut la peau d’Anna C? – Sophie  Henrionnet – City Poche

J’ai rajouté cette petite lecture surtout pour sa couverture et je dois dire que j’ai été totalement surprise. Je me suis faite embarquée par cette héroïque atypique dans son univers pour le moins décalé et j’ai été aspirée dans cette histoire complètement loufoque. J’ai passé un excellent moment. C’est drôle, barré, inattendu et original jusqu’au bout. Je ne m’attendais à rien et je me suis retrouvée à  lire ce roman d’une traite, une vraie bonne surprise comme on les aime!

Résumé: “Célibataire endurcie et bibliothécaire modèle, Marie n’a vraiment pas de chance dans la vie. Un soir, pour se débarrasser d’un ado boutonneux lui faisant des avances, elle prétend s’appeler… Anna Costello, un nom entendu par hasard. Peu après, elle se retrouve traquée par des malabars menaçants recherchant justement une certaine… Anna Costello ! Mais qui est donc cette Anna C. ? Pour se sortir de cette embrouille, la sage bibliothécaire peut compter sur l’aide du séduisant Grégoire, un architecte SDF qui a volé à son secours. Ils ne seront pas trop de deux pour démêler cet imbroglio et l’aider à reprendre sa vie en main…”

11) Revivre à Butternut T.1  – Mon voisin du bord du lac – Mary McNear – J’ai Lu Pour Elle / Promesses

Encore une petite lecture douce et charmante, parfaite pour le début de l’automne, lorsqu’il fait encore doux et que le soleil est bien présent. C’est tendre, mignon à souhait et un peu cliché mais c’est ce qu’on attend de ce type de romance. Un vrai téléfilm américain qui fait du bien et qui change les idées, une petite lecture doudou!

Résumé: “Allie Beckett revient dans le chalet familial au bord du lac Butternut, accompagnée de son fils Wyatt. Elle espère qu’ils pourront se reconstruire après la mort de son mari. Elle rencontre son voisin Walker Ford qui se prend d’affection pour l’enfant et sa mère.”

12) Lucy Valentine T.1 – Follement – Heather Webber – J’ai Lu Pour Elle / Promesses

Voilà probablement l’une des lectures que j’ai le plus apprécié au cours de ce challenge et autant vous dire que l’attente était au rendez-vous, tout simplement parce que j’ai cherché ce livre désespérément tout l’été dans les rayons de Gibert Jeune, puisqu’il était indisponible chez son éditeur. Sans plus trop y croire, j’ai finalement réussi à mettre la main dessus chez Gibert Joseph alors que j’avais pourtant fait mettre une alarme dessus (comme quoi ils n’en ont rien à faire!). Autant vous dire que j’avais même du mal à y croire tant je pensais devoir encore attendre un an avant de le lire. Ce roman, je l’ai vu dans un certain nombre de PAL du challenge et à plusieurs reprises sur Instagram, la frustration ultime! Puis finalement, comme ça, il était à moi! Sa couverture automnale à souhait était parfaite et l’intrigue originale, je me suis donc lancée et d’emblée j’ai adoré. C’est drôle, atypique, plein de charme et captivant, je l’ai vraiment dévoré et j’ai hâte de lire la suite au cours du Cold Winter Challenge! Une très belle surprise confirmée!

Résumé: “L’agence matrimoniale Valentine est une affaire florissante. En effet, depuis des générations, tous les membres de cette famille ont un don surnaturel pour former les couples. Tous sauf Lucy, qui se retrouve pourtant propulsée à la tête de l’entreprise pour y remplacer temporairement son père. Toutefois, Lucy a le talent de retrouver les objets perdus, qu’elle visualise en touchant la main de leur propriétaire. Par exemple, cette bague de fiançailles disparue, évoquée par un client, et qu’elle « voit » au doigt d’un squelette ! Que faire ? Prévenir la police ? Personne ne la croira. Prudente, Lucy décide de s’en remettre à son voisin et ami Sam, détective privé, pour l’aider dans cette mission qui s’annonce délicate. Mais Sam est absent et c’est son frère Sean qui l’accueille. Lorsque pour la saluer il lui tend la main, elle a une vision troublante. Car il n’est plus question d’objets égarés, non. Elle se voit avec cet inconnu, au lit, nus…”

13) L’arbre d’Halloween – Ray Bradbury – Folio SF

Là encore il s’agit d’une lecture repérée sur Instagram et qui m’intriguait beaucoup depuis l’année passée. Je l’ai lu le jour d’Halloween pour m’immerger encore davantage dans l’ambiance mais j’avoue que j’ai été déçue car je m’attendais à autre chose. Je n’ai pas accroché avec le style de Bradbury et j’ai souvent eu du mal à saisir où cela allait mener. Comme je le pressentais, je suis restée sur ma faim et j’aurais voulu quelque chose de plus classique dans le genre, je crois que le côté fantastique poussé m’a perdue.

Résumé: “Pour Halloween, Tom Skelton se déguise en squelette et parcourt la ville avec ses copains, en quête de friandises. Mais cette année, le jeune Joe Pipkin ne les accompagne pas. Où peut-il bien être ? Un homme inquiétant finit par leur ouvrir sa porte et va les entraîner dans un bien curieux voyage, de l’Égypte ancienne en Irlande, en passant par Paris et le Mexique, à la découverte des mystères de cette fête des morts. Ainsi, peut-être Tom et ses amis retrouveront-ils leur copain Joe et perceront-ils les secrets de l’Arbre d’Halloween ? On retrouve dans L’Arbre d’Halloween, conte fantastique et poétique, tout l’univers de Ray Bradbury : l’enfance, les voyages, l’automne, la mort… On retrouve également le talent qui en a fait l’un des plus grands auteurs du XXe siècle.”

14) Les Chroniques de Virgin River T.8 – Retrouvailles – Robyn Carr – J’ai Lu Pour Elle / Promesses

Autre petite romance de saison qui semblait parfaite mais qui m’a en revanche cette fois-ci pas du tout plu. J’ai trouvé l’histoire très cliché, trop, tout était attendu et vraiment peu crédible, les évènements se déroulent beaucoup trop rapidement et manquent de sens, je n’ai jamais réussi à m’attacher au moindre personnage, en bref, c’est donc un vrai raté cette fois! Next!

Résumé: “Pilote dans l’armée, Sean Riordan est venu passer sa permission à Virgin River où, par hasard, il croise Franci Duncan. Jamais il n’a pu oublier la jeune femme. C’est pourtant bien lui qui, quatre ans plus tôt, a été à l’origine de leur rupture. Par peur de s’engager. Mais depuis, il a changé, et elle lui manque tant ! Elle doit lui donner une seconde chance. Hélas, Franci est inflexible et refuse toute discussion avec Sean. Qui ne l’entend pas de cette oreille, cherche son adresse et se rend chez elle. Quelle n’est pas sa surprise lorsque fait irruption dans la maison une adorable petite fille aux cheveux roux et aux yeux vert émeraude ! La marque de fabrique des Riordan…”

15) Je suis simplement ce que je suis – Henry David Thoreau – Finitude

Je poursuis ma découverte des écrits de Thoreau avec cet ouvrage absolument superbe et parfait pour le challenge (dans mon édition en tout cas!) qui regroupe une cinquantaine de ses lettres. J’avais prévu de lire Walden en parallèle puisque ses lettres complètent apparemment sa lecture mais je n’ai finalement pas eu le temps de l’inclure dans ma PAL et j’avoue m’être un peu ennuyée à la lecture de ses lettres. Je ne leur ai pas tellement trouvé une pertinence folle mais j’attends le lire enfin Walden avant de me positionner définitivement. 

Résumé: “Vivre en harmonie avec la nature, se tenir à l’écart de la société, défendre le droit à la liberté, tous les thèmes chers à H.D. Thoreau sont condensés dans les lettres qu’il adresse à son ami Harrison Blake entre 1848 et 1861. Celui-ci, avide de conseils spirituels, lui avait demandé de le guider, de lui montrer la voie vers une vie plus vraie. Nous avons là, en cinquante lettres, inédites en français, un véritable manifeste de la pensée d’Henry David Thoreau qui complète et éclaire des ouvres telles que Walden ou La désobéissance civile.”

16) Le dernier Américain – Elizabeth Gilbert – Calmann-Lévy

Pour continuer dans la vague nature writting, je me suis laissée tenter par cet ouvrage que j’ai trouvé à tout petit prix et que je souhaitais lire depuis un long moment. Malheureusement, je crois que je passe un peu à côté. Je suis actuellement en train de le terminer et je n’accroche pas autant que ce à quoi je m’attendais. C’est intéressant mais finalement, j’ai la sensation que l’on tourne vite un peu en rond et qu’Elizabeth Gilbert répète plusieurs fois la même chose mais de façon différente ou à travers plusieurs histoires d’Eustace Conway somme toute assez similaires. Dommage!

Résumé: “À dix-sept ans, Eustace Conway a décidé de renoncer à une existence confortable pour élire domicile dans les bois. Rejetant le matérialisme, le progrès, il vit donc depuis plus d’une trentaine d’années dans un tipi. Ce qui ne l’a pas empêché de sillonner les États-Unis, ou de descendre le Mississippi en canoë. Tout ce dont il a besoin, il le construit, le fait pousser ou le chasse. Il n’a pas pour autant coupé les ponts avec la société, et rêve de voir ses concitoyens se convertir à son utopie. Charismatique et visiblement heureux, mais aussi bourré de contradictions, il ne laisse personne indifférent. Elizabeth Gilbert est tombée sous le charme de cet aventurier écolo. Avec le talent qui a fait de Mange, prie, aime un best-seller international, elle livre un portrait tendre et sans complaisance de ce seigneur des temps modernes et de son besoin irrépressible de toujours repousser les limites, quelles qu’en soient les conséquences.”

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It