Bonjour à tous!

Comme prévu, je reviens ce matin vous parler de la suite de mon séjour à New York et cette fois-ci, je vous emmène au nord de Manhattan, à Harlem, mais avant, je vous propose de visiter le campus de Columbia University, l’une des plus prestigieuses universités au monde! Comme je vous l’expliquais dans mon billet consacré à Harvard, les campus américains m’ont toujours fait rêver et il était impensable de manquer celui de Columbia, si réputé et situé en plein coeur de la ville. Je m’y suis rendue début janvier, pendant les vacances, c’était donc très calme, ce qui m’a permis de déambuler à mon rythme dans les allées et d’en prendre plein les yeux. Les bâtiments sont absolument splendides, on a cette sensation d’être dans une petite ville indépendante avec ses cafés, sa bibliothèque, ses boutiques, ses oeuvres d’art immenses installées au coeur des jardins… A mon sens, il s’agit d’une visite à ne pas manquer, l’université étant quelque chose de très fort au sein de la société américaine et très représentative de la culture du pays. Je note d’y retourner en pleine saison une prochaine fois, pour découvrir la véritable ambiance du campus rempli de ses étudiants débordés (et pour me racheter le pin’s que j’ai perdu au cours de mon retour!)

Après ma visite de Columbia, de la majestueuse Low Library au café Joe en passant par la Columbia University Bookstore et le Teachers College, j’ai poursuivis ma balade vers Harlem, tout du moins son centre, car Harlem est le plus grand quartier de Manhattan et le seul qui occupe à la fois l’est et l’ouest de la ville, de l’Hudson à l’East River, c’est vous dire! Je suis donc surtout restée du côté de Morningside Heights, occupée donc par Columbia et son pendant féminin, Barnard College. J’ai suivis l’itinéraire proposé par Le Routard, autour du Marcus Garvey Park en remontant Lenox Avenue, qui collait bien à ce que je voulais voir et qui m’a permis d’avoir une idée du quartier. J’ai ainsi pu découvrir les nombreux édifices religieux qui ponctuent les rues d’Harlem, les fresques colorées et si vivantes qui reflètent l’histoire du quartier, son passé mais aussi son avenir représenté par les enfants ou encore les superbes brownstones, ces jolies maisons traditionnelles que l’on retrouve un peu partout. Harlem, c’est une atmosphère encore différente, une énergie nouvelle à découvrir et un quartier que j’ai été ravie d’aller arpenter, même si j’en ai à peine fait le tiers! 

Pour terminer, je partage avec vous mes bonnes adresses du coin: pour une pause gourmande, arrêtez vous chez Levain Bakery, considérés pour beaucoup comme étant les meilleurs au monde (bien que pour ma part, même si je me suis régalée, je campe sur mes positions, mes préférés restent ceux de Ben’s Cookies) ou prenez un café (ou un déjeuner sur le pouce pour moi!) au Lenox Coffee, un coffee shop qui reflète bien la nouvelle identité du coin, en pleine « hipsterisation » selon le Routard

Columbia University

Harlem

Write A Comment

Pin It