Bonjour bonjour!

Me revoilà par ici et cette fois pour de bon, puisque je suis de retour à Paris! Je reprends peu à peu mes marques et mon quotidien ici après 5 semaines entre NYC, Boston et Philadelphie! Je suis ravie d’être rentrée car mes petites habitudes, mon quotidien et mes proches commençaient à me manquer et j’ai pu en profiter à 3000%, il était donc temps de revenir! Je continue donc de vous parler de Boston avant de vous proposer une petite visite de Philadelphie que j’ai découvert lors d’une escapade de dernière minute avant de vous proposer, enfin, mes city guides consacrés à NYC!

Après la visite de Boston, mes bonnes adresses et visites culturelles proposées ici la semaine dernière, cette fois-ci, je vous propose de découvrir la ville et son histoire grâce au Freedom Trail. En effet, il est important de savoir que Boston, LA grande ville de la Nouvelle-Angleterre, fondée par des colons anglais en 1630, est l’une des grandes villes historiques des Etats-Unis et donc évidement, l’une des plus anciennes! Boston a donc beaucoup de choses à raconter à travers son centre historique et ses bâtiments, contrairement à beaucoup d’autres villes américaines plus « récentes », et c’est exactement ce que permet le Freedom Trail.  Ce « chemin de la liberté » est représenté au sol par une ligne rouge en brique et permet à tous de suivre une sorte de circuit et de découvrir les principaux monuments et hauts-lieux de la ville qui ont fait son histoire. Le parcours du Freedom Trail est donc gratuit puisque en plein air et dans toute la ville et composé de 16 sites officiels qu’il est parfois possible de visiter, gratuitement ou pas. Vous pouvez retrouver toutes les infos sur le site, je vous laisse juste la carte officielle pour vous donner une idée du parcours. Si ce parcours vous tente aussi, pensez à lui consacrer au moins une demi-journée. 

La visite se termine à Cambridge, la ville en face, séparée de Boston par un pont à traverser, avec la visite du Bunker Hill Monument et le bateau USS Constitution, malheureusement la batterie de mon appareil photo m’a lâché juste après ce dernier cliché de la ville (cette place est à quelques mètres du bunker et du port où se trouve le bateau, à l’entrée de la ville) et mon iPhone a fait des siennes et j’ai perdu toutes mes anciennes photos (c’est à ce moment là que je suis heureuse de ne quasiment jamais sortir sans mon appareil photo!), je ne pourrais donc pas partager avec vous mes photos du bunker et du bateau prises avec mon iPhone. 

3 Comments

    • Oui, c’est vraiment idéal pour appréhender la ville tranquillement et la découvrir, j’ai beaucoup aimé!

  1. Pingback: Quelques jours à Boston #4 : Harvard – Les Carnets de Lauralou

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It