Bonjour à tous!

Comment allez-vous en cette première semaine complète de décembre? J’espère que votre week end a été bon! De mon côté, je suis bien malade, mais j’ai l’impression que ça commence à partir, alors on va continuer à bien bien se couvrir! Comme prévu, je démarre ce matin avec mon programme lié aux fêtes et je démarre avec mon billet lecture consacré à ma PAL pour le Cold Winter Challenge! Après y avoir participé pour la première fois l’année dernière, je réitère l’expérience cette année avec grand plaisir!

Cette année, les conditions sont un peu particulière puisque je pars à NY en plein milieu du challenge mais je compte bien lire 2/3 livres de ma PAL avant, au cours de mes nombreux trajets en train, pour ne pas tous avoir à les emporter avec moi et réussir à lire au moins cette première sélection. Comme l’année dernière, je suis restée sur les histoires qui se déroulent à Noël, c’est ce que je préfère, et je n’ai pas trouvé de polar hivernaux qui me tentait. Voici donc ma PAL, si vous souhaitez participer également, cela peut aussi vous donner quelques idées et retrouvez ICI ma PAL de l’année passée!

Le principe

Voici l’explication du challenge par Margaud, qui l’organise encore une fois cette année: « Chaque année depuis 2012, le challenge est là pour vous accompagner durant les mois les plus froids de l’année. On se réserve une petite pile à lire spéciale hiver et on pioche dedans sur toute la durée du challenge. L’avantage, c’est qu’on y met le nombre de livres que l’on souhaite, en lien avec la saison froide, les fêtes, ou pas du tout. Le but c’est de se faire plaisir, de se donner un petit challenge personnel, et de se dépasser si on en a envie ». A savoir, le challenge se déroule du 1er décembre au 31 janvier, toutes les infos sont sur le groupe Facebook et les menus de cette édition sont :

  • La magie de Noël : lire un livre en lien avec cette fête (de près ou de loin).
  • Flocons magiques : lire un livre du genre fantasy, fantastique. 
  • Marcher dans la neige : lire un livre de nature writing, de littérature de voyage.
  • Stalactites ensanglantées : lire un polar/thriller qui se passe durant l’hiver, où durant une période froide.
Ma sélection 

(Menu La magie de Noël seulement pour moi donc comme je vous l’expliquais):

A un fil de Rainbow Rowell aux Editions Milady

« Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ? »

Y aura-t-il trop de neige à Noël du collectif TeamRomCom aux Editions Charleston

« 12 nouvelles drôles et romantiques pour un Noël magique ! C’est le soir du réveillon. Catherine a oublié le brie aux truffes, Valentine est coincée dans la cabine d’essayage d’un grand magasin, déguisée en mère Noël. Pauline déprime en Toscane, seule et célibataire. À New York, le Dr Sam Miller se rend à un énième rencard de Noël organisé par sa soeur Imogene. Nina se retrouve enfermée chez elle, sous les toits de Montmartre, avec un inconnu et Audrey est en garde à vue pour avoir manifesté contre un abattoir. Tous ces personnages ont un point commun : malgré les apparences, ils vont passer le réveillon le plus féerique de leur vie ! Êtes-vous prêt pour un Noël 100 % comédie, 100 % romantique, 100 % magique ? »

Un jour de neige de Susan Wiggs aux Editions Harlequin

« Maureen est aux anges : cette année, elle va organiser le spectacle de Noël d’Avalon, sa ville natale, où tout le monde la connaît et l’apprécie. Tandis que les premières neiges de décembre tombent sur le lac des Saules, elle met un point d’honneur à offrir aux habitants d’Avalon la plus extraordinaire des fêtes. Aussi est-elle furieuse d’apprendre qu’elle va devoir travailler avec Eddie Haven, un homme aussi séduisant que provocateur, qui se moque de son projet. Mais, plus que tout, Maureen est furieuse contre elle-même. Car, dès le premier regard que lui jette Eddie, son cœur s’emballe. Encore sous le choc d’une récente et douloureuse rupture, elle n’aspire pourtant qu’à se tenir loin de toute présence masculine. Alors comment refréner ce dangereux espoir qu’elle sent s’éveiller en elle ? »

La magie de Noël de Liz Talley aux Editions Harlequin

« Un joli conte de Noël, un hommage à Dickens.Un milliardaire ? Mary Paige n’en revient pas. Elle croyait avoir apporté un café à un sans-abri, et voilà qu’elle découvre que derrière les traits de ce vieillard frigorifié se cache un milliardaire excentrique. Et elle n’est pas au bout de ses surprises : pour la remercier, celui-ci lui propose d’incarner l’Esprit de Noël pour sa prochaine campagne de charité… en échange d’un chèque de deux millions de dollars. Seule contrainte : travailler avec son petit-fils Brennan, un businessman certes séduisant, mais qui voit cette campagne d’un très mauvais œil. Et pour cause : il déteste Noël… »

Quand vient le temps d’aimer de William Nicholson aux Editions Livre de Poche

« En cette veille de Noël 2008, une étrange fièvre d’amour se répand à Edenfield, un village du sud de l’Angleterre. Belinda, 50 ans, tourmentée par les années qui passent et la beauté de sa fille Chloe, envisage de tromper son mari, un chirurgien plastique reconnu, chauve et bedonnant. Jusqu’au moment où elle découvre qu’il a une liaison avec Meg, une assistante au service marketing de la clinique. Chloe, 19 ans, de retour d’Exeter pour les vacances, décide de mettre en couple ses amis Jack et Alice. Alice pourrait aimer Jack mais Jack rêve de Chloe qui lui préfère un homme mûr. Après L’Intensité secrète de la vie quotidienne, William Nicholson renoue avec la bourgeoisie du Sussex et, en sept jours encore, resserre l’intrigue autour d’une poignée de familles. On retrouve ici son sens de la description, on savoure à nouveau sa maîtrise des dialogues, son regard aiguisé, sans concession mais sans jugement sur ses personnages. « 

Petit bonus que je trouve cosy et parfait à lire cet hiver:  Talking as fast as i can – From Gilmore Girls to Gilmore Girls, and everything in between de Lauren Graham aux Editions Virago (en anglais), un essai drôle, attachant et bien écrit sur la vie de l’actrice et son parcours avant et après Gilmore Girls. C’est très simple à lire en anglais, de quoi me motiver à le faire plus souvent! C’est le premier de la pile que j’ai choisi fin novembre, pour ma transition, je l’ai presque terminé et je peux déjà vous dire que j’aime beaucoup!

Write A Comment

Pin It